La Commission Nationale, précisant les conditions de mise en œuvre de la prise de température des employés pendant la durée de l’état d’urgence sanitaire émet l’avis suivant :
En situation normale et suite à son recrutement, un employé ne peut accéder au lieu de travail, ou être autorisé à travailler que si la médecine du travail délivre un certificat
d’aptitude ou assimilé.