Mesures de prévention

Mesures à mettre en place en entreprise pour éviter tout risque de contamination

  • Favoriser le travail à distance pour toutes les personnes dont la fonction le permet ;
  • Autoriser les personnes présentant une maladie chronique comme le diabète, des  maladies cardiaques, ou auto-immunes etc. à rester chez elles, même si leur présence est requise pour assurer leur fonction ;
  • Il est recommandé de reporter toute réunion en présentiel rassemblant un grand nombre de personnes (séminaires et formations internes…) jusqu’à nouvel ordre et privilégier les réunions à distance (vidéoconférences, Teams, etc.) ;
  • Il est nécessaire de respecter les directives communiquées par les Ministères de l’Intérieur et  de la Santé ;
  • Le Ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, a rappelé, dans un communiqué officiel, que l’interdiction des rassemblements publics de plus de 50 personnes, ne concerne pas les activités et employés des opérateurs économiques privés ;
  • Il est obligatoire de porter un masque médical dans les lieux publics et au sein de l’entreprise ;
  • Désinfecter régulièrement vos locaux ;
  • Rappeler les mesures sanitaires essentielles et veiller à les faire appliquer 

Procédure à appliquer face à un cas suspect

Mesures renforcées pour les salariées en état de grossesse et les personnes présentant des pathologies chroniques

Diabète, Maladies cardio-vasculaires chroniques graves, pathologies respiratoires chroniques graves, pathologie ou traitement entraînant une immunodépression

 

  • Le service médical prend contact avec les collaborateurs qu’il a identifiés comme fragiles
  • Le salarié qui s’estime en situation de fragilité se signale au service médical de son entreprise
  • Le service médical de l’entreprise détermine la conduite à tenir, et si besoin le dispositif d’aménagement de poste
  • Le médecin du travail informe le salarié et son manager du dispositif d’aménagement qu’il a préconisé (la raison médicale demeurant confidentielle)

Cas particulier de l’accueil au niveau des postes de garde, réceptions administratives et gares routières des sites industriels et logistiques

Actions à mettre en place à l’arrivée des chauffeurs issus des zones à risque : 

  • Mettre à disposition des salariés des masques chirurgicaux en cas de maladie.
  • Après utilisation, ces masques doivent être jetés dans une poubelle fermée.
  • Mettre à leur disposition des gels antiseptiques.

Lors du déplacement des chauffeurs au sein d’un site, minimiser tout contact. 

Par exemple

  • Le chauffeur reste à l’extérieur des bureaux si possible et fait un usage limité des installations collectives.
  • Éviter les poignées de main.
  • Poser les documents directement dans les endroits prévus à cet effet.
  • Respecter une distance d’au moins un mètre si on a besoin de communiquer avec le chauffeur.
  • En cas de contact physique, se laver soigneusement les mains avec de l’eau et du savon.

Le contenu de cette rubrique a été réalisé avec l’appui de plusieurs membres de la CGEM.

L'information COVID-19 pour les entreprises

covid19@cgem.ma